Ctc : Ctc Shocker : 1,35 Crore De Gadgets Volés En 3 Mois | Nouvelles D’Hyderabad

Hyderabad : un établissement commercial au Chenoy Trade Center (CTC), qui s’est associée à une société de commerce éelectronique populaire, a eu un choc lorsque les gadgets électroniques fournis par elle ont été revendus dans le complexe commercial. Cela s’est produit lorsque la société de commerce éelectronique a signalé une pénurie d’approvisionnement au fournisseur basé à Hyderabad. Au cours d’une enquête interne, l’établissement commercial a découvert qu’entre septembre et décembre, certain personnes de la chaîne logistique avaient volé des gadgets d’une valeur de 1,35 crore.
En décembre, le fournisseur de gadgets de CTC avait porté plainte auprès de Commmissariat central du crime d’Hyderabad (CCS), qui cherche toujours à identifier le voleur de gadgets dans la chaîne d’approvisionnement.
Anandit Infotech India Private Limited (AIIPL) a vendu RAM SSD, carte mère, clavier, cartes graphiques sur une plate-forme de commerce électronique populaire au cours des trois dernières années. À la demande de la plate-forme en ligne, un agent tiers viendrait chercher les produits du fournisseur avant qu’ils ne soient transportés vers l’entrepôt de commerce electronique. Lorsque les produits ont été récupérés, conformément à la procédure d’expédition établie par l’entreprise de commerce electronique, cela s’est fait via le site Web de l’entreprise. Les challans de livraison, collage d’autocollants et autres ont été générés à partir du site internet.
“Cependant, en septembre, nous avons reçu pour la première fois une communication de la plate-forme de commerce electronic indiquant qu’il y avait une pénurie. En octobre, nous avons reçu une autre communication indiquant qu’une fois de plus il y avait pénurie et cette fois la quantité manquante était plus élevée. En novembre, il a encore augmenté. Pendant ce temps, quelques-uns de nos gadgets volés ont été apportés au CTC pour être revendus par une personne », comptable de l’AIIPL Parag Sheth mentionné.
Ils ont perdu 4 262 boîtes évaluées à 1,35 crore.
Lorsque les représentants de l’AIIPL ont sondé la personne, qui était en possession des gadgets manquants, ils ont découvert que plusieurs personnes, dans la chaîne logistique, auraient été impliquées dans le racket.
Plus tard, ils ont approché les responsables du CCS, qui étaient encore en train de collecter des documents auprès des entreprises impliquées dans la logistique. Pourtant, la police n’a pas encore identifié qui et comment les gadgets ont été volés.

See also  2021: dates, candidates and results in photos and videos

Samantha Arnold

<p class="sign">"Web fanatic. Travel scholar. Certified music evangelist. Coffee expert. Unapologetic internet guru. Beer nerd."</p>

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top